Accueil » Actu emploi-handicap » CSA : un rapport annuel sans surprise

CSA : un rapport annuel sans surprise

logo csaCe 29 mai, le CSA a remis son rapport sur l’accessibilité des programmes aux personnes sourdes et aveugles et sur la représentation des personnes handicapées à l’antenne.
Les années et les rapports se suivent et se ressemblent : moins de 1 % de représentation de ces 12 millions de téléspectateurs sur les écrans et une insuffisance des programmes en langue des signes française.

Les chaînes qui bénéficient de plus de 2,5 % d’audience sont, depuis la loi de février 2005, tenues de rendre accessible aux personnes sourdes et aveugles la totalité de leurs programmes et le CSA est chargé de veiller à ce qu’elles se conforment bien à cette obligation.
Résultat, en 2017 : malgré une baisse de la présence de la langue des signes française, globalement, les 11 chaînes concernées ont rempli leurs obligations.

Mais, autre pan de la veille du CSA, la représentation des personnes vivant avec un handicap visible reste, elle, aussi microscopique que les années précédentes. Avec un taux de 0,4 %, c’est même pire que l’an dernier, puisqu’en 2016, les émissions  proposées autour des Jeux paralympiques avaient fait monter légèrement les statistiques.

Outre ce bilan de l’an passé, il est à noter que le CSA ouvre de nouveaux champs d’action pour l’an prochain. A commencer par renforcer le sous-titrage des émissions en direct, une lacune qu’il a repérée. Autre avancée nécessaire : rendre les programmes des plateformes de vidéo à la demande, en plein développement, accessibles elles aussi.

Télécharger le rapport au format PDF – 31,48KB