Espace Salariés et demandeurs d'emploi

Accueil » Espace salariés » Les outils du maintien à l’emploi

LES OUTILS DU MAINTIEN À L’EMPLOI

Les outils du CMB Santé au travail

  • La visite de pré-reprise

Obligatoire après un arrêt de travail de plus de 3 mois, elle a pour objectif d’étudier les mesures nécessaires afin de faciliter le retour à l’emploi du salarié.
Le médecin du travail peut proposer un aménagement du poste de travail, un reclassement, des formations professionnelles.

  • L’étude ergonomique du poste de travail

Les ergonomes du CMB via une étude in situ émettent des conseils sur l’aménagement et l’organisation des postes de travail, en se basant sur les restrictions d’aptitude définies par le médecin du travail.
  • L’accompagnement du service social du CMB- santé au travail

Les assistantes sociales apportent des conseils et accompagnent en matière d’évaluation et d’accès aux droits, notamment sur les thématiques de santé et d’handicap.

Les outils de la CPAM

  • Le Temps Partiel Thérapeutique (TPT)

Le temps partiel thérapeutique permet à l’assuré de reprendre progressivement une activité professionnelle. Cette reprise partielle doit suivre immédiatement l’arrêt de travail.

La mise en œuvre du temps partiel thérapeutique dépend :

  • du salarié qui désire reprendre son activité professionnelle,
  • de l’employeur qui règle l’organisation du travail dans l’entreprise avec ou sans aménagement de poste,
  • du médecin traitant qui prescrit l’acte,
  • du médecin conseil qui accepte la proposition du médecin traitant,
  • du médecin du travail qui formule un avis d’aptitude lors de la reprise

Le salarié reçoit d’une part, la rémunération correspondant au nombre d’heures travaillées et, d’autre part, les indemnités journalières de la Sécurité Sociale pour les heures non travaillées.

  • La pension d’invalidité

Est reconnu invalide l’assuré dont l’état de santé entraîne une diminution de deux-tiers de sa capacité de travail ou de gain.
A la suite d’un arrêt pour maladie, un salarié ou un travailleur indépendant peut être reconnu invalide par le médecin conseil du régime général ou du RSI et percevoir une pension d’invalidité.
Cette reconnaissance met fin au versement de l’indemnité journalière maladie.

  • La rente AT/MP (Accident du Travail/Maladie Professionnelle)

La rente accident du travail ou maladie professionnelle consiste en un revenu complémentaire de substitution en cas d’un accident de trajet ou de travail.

Les outils de l’entreprise

  • Le bilan de compétence

✓ Il permet d’évaluer les acquis, les potentialités du salarié

✓ Il est effectué par un organisme prestataire en dehors de l’entreprise

✓ Il peut être pris en charge par l’entreprise par l’intermédiaire de son OPCA

Florence vient de révéler une allergie aux solvants. Décoratrice au sein d’une société d’une production audiovisuelle, elle en utilise beaucoup. Chaque fois, elle manquait d’étouffer, de chuter puisque travaillant en hauteur.
Elle s’en est exprimée auprès de son médecin traitant, qui l’a invitée à en faire autant avec la médecine du travail.
Aujourd’hui, après un bilan de compétences, Florence continue à peindre, mais a revu les surfaces travaillées à la baisse, sans renoncer. Elle-même ne disait-elle pas qu’elle rêvait miniatures?
Devenue animatrice dans une structure éducative artistique, elle initie les enfants à sa passion. Les produits y sont moins agressifs.

Florence

Décoratrice d'une société de production audiovisuelle

  • La formation

La formation continue dans l’entreprise constitue un outil intéressant et un atout supplémentaire pour la personne en cas de reclassement dans l’entreprise ou dans le cadre d’une préparation à un reclassement externe.
  • Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Il s’agit d’une autorisation d’absence accordée par l’employeur au salarié lui permettant de se perfectionner et/ou d’acquérir un niveau supérieur de qualification ou de changer d’activité.
Il peut être utilisé pour une personne qui éprouve des difficultés à son poste de travail.

  • Le Compte Personnel d’Activité (CPA)

Le Compte Personnel d’Activité accompagne à chaque étape de la vie professionnelle. Il rassemble le Compte Personnel de Formation (CPF), le Compte Personnel Pénibilité (CPP) et le Compte d’Engagement Citoyen (CEC).

En cas de reconversion professionnelle, il peut être utile de :

  • faire une recherche de métiers,
  • préparer un projet de création ou de reprise d’entreprise,
  • découvrir des métiers possibles.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.moncompteactivite.gouv.fr

Les outils de la MDPH

  • La RQTH

La RQTH permet à la personne handicapée, mais également à son employeur, de bénéficier d’aides supplémentaires liées à ce statut.

Elle peut intervenir pour les personnes déjà en situation d’emploi. Dans ce cas, la RQTH permet l’accès à des dispositifs de maintien dans l’emploi tel que le SAMETH, désormais associé aux CAP EMPLOI.

Pour en savoir plus se reporter à notre page « COMMENT ÊTRE RECONNU ADMINISTRATIVEMENT ? »

  • L’orientation professionnelle

Lorsque la personne reconnue travailleur handicapé est en mesure d’occuper un emploi sur le marché du travail, la MDPH prend une décision d’orientation professionnelle, soit en recherche directe d’emploi, soit avec l’appui d’un opérateur spécialisé (par exemple Cap Emploi), pour accompagner la recherche d’emploi.
  • Les prestations sociales et financières

La MDPH étudie également l’accès à des prestations sociales et financières : Allocation Adulte Handicapé, Prestation de Compensation du Handicap, Carte Mobilité Inclusion (CMI qui remplace les cartes d’invalidité et cartes de cartes de stationnement).

Les outils de l’AGEFIPH et des CAP EMPLOI-SAMETH

Ils sont mobilisables dès lors que la personne est titulaire d’une RQTH ou qu’elle engage une démarche de RQTH auprès de la MDPH.
Ils permettent une mobilisation des aides et prestations techniques, humaines et financières pour la mise en œuvre de la solution de maintien.

L’AGEFIPH finance le réseau national des CAP EMPLOI-Sameth, à la disposition de tout acteur (entreprise ou travailleur handicapé) appelé à gérer un risque de licenciement pour inaptitude médicale ou une problématique de maintien dans l’emploi.
Le CAP EMPLOI-SAMETH permet de réaliser :

  • Le bilan maintien dans l’emploi

Il permet d’effectuer un diagnostic de la situation en vue de rechercher et d’élaborer des solutions de maintien dans l’emploi.

Jean est machiniste, il peinait depuis un certain temps pour satisfaire les consignes dans les temps. Et ce, au risque de donner l’impression qu’il travaillait moins bien, moins sérieusement.
Le médecin du travail a compris qu’il s’épuisait à chercher des subterfuges pour masquer ses douleurs. Suite à un bilan maintien dans l’emploi, il a été positionné sur un poste de gestionnaire de stock au sein de son entreprise.
Désormais, il ne porte plus, mais gère les commandes de matériel, réceptionne les livraisons, et supervise l’organisation du stock.

Jean

Machiniste

  • Les aides à la réorientation professionnelle et à la formation

Le CAP EMPLOI-SAMETH propose un accompagnement à la définition et à la mise en place du projet de reclassement du salarié au sein de l’entreprise.
  • L’étude ergonomique du poste de travail

Il s’agit d’étudier les conditions de réalisation de l’activité grâce à l’observation du salarié à son poste de travail, d’identifier les leviers d’action et les moyens à mettre en œuvre et susceptibles de compenser le handicap.
  • L’aménagement du poste de travail

Il est possible pour compenser la situation de handicap de la personne d’aménager son poste, son outil de travail, ou bien d’adapter l’organisation du travail aux aptitudes de celle ci.

Le médecin du travail est le partenaire privilégié, il évalue l’état de santé du salarié par rapport aux exigences du poste de travail.

Micheline travaille depuis 25 ans dans une maison de production au service paye. Le travail face à l’écran de son ordinateur professionnel est quasi permanent. Une dégénérescence de la rétine, évolutive, la contraint aujourd’hui à agrandir les textes et les images.
Afin de lui faciliter son travail, son employeur a interpellé le SAMETH. Une étude de poste a été mise en œuvre.
A terme, l’achat d’un télé-agrandisseur a été validé, un variateur de lumière mis en place, l’affichage dans l’entreprise revu pour être facilement lu par Micheline.

Micheline

Gestionnaire paye

  • Les aides techniques et aides à la mobilité

Les personnes handicapées peuvent compenser leur handicap dans les situations professionnelles grâce à des aides individuelles, techniques ou humaines.
Elles permettent de faciliter l’accès au matériel de compensation du handicap et facilitent l’intégration professionnelle des personnes handicapées en compensant leur handicap lors des déplacements.
Pour savoir comment solliciter les aides de l’Agefiph

Nadia est chargée de production depuis 5 ans. Suite à une maladie neuro dégénérative, elle rencontre d’importantes difficultés de déplacement et est parfois contrainte de se déplacer en taxi pour se rendre au sein de sa société de production.
Après avoir rencontré la Mission handicap de la Production Audiovisuelle, la MDPH ainsi que l’Agefiph ont été sollicités et une aide financière a pu être attribuée à Nadia pour une prise en charge de ses frais de déplacement.

Nadia

Chargée de production