Espace Salariés et demandeurs d'emploi

Accueil » Espace salariés » Quelle démarche adopter?

QUELLE DÉMARCHE ADOPTER VIS À VIS DE MON HANDICAP?

Faut-il parler de mon handicap lors de ma candidature ou de l’entretien d’embauche ?

Il n’existe pas d’obligation d’aborder votre situation de santé lors de vos candidatures ou de l’entretien de recrutement.

Déclarer son handicap est une démarche personnelle et confidentielle.

Vous pouvez par exemple choisir de l’annoncer dans vos recherches d’emploi lorsque vous sollicitez des entreprises handi-accueillantes et/ou des entreprises soumises à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés.
Cela peut faciliter votre insertion professionnelle. En effet, à compétences égales un employeur peut privilégier le recrutement d’un professionnel reconnu travailleur handicapé si cela lui permet de diminuer ses contributions auprès de l’Agefiph.

Sachez également qu’il existe des entreprises adaptées qui recrutent 80% de travailleurs handicapés dans leur effectif.

Dans tous les cas, si vous souhaitez aborder votre situation de santé dans un cadre professionnel, vous n’êtes pas dans l’obligation de  nommer votre pathologie, mais il est important de citer vos limitations médicales (par exemple pas de port de charge, pas de station debout prolongée…).
Cela permettra au recruteur de valider le fait que le poste est bien adapté à votre situation de santé et/ou que des aménagements sont possibles.

Il est important que votre futur employeur connaisse vos restrictions médicales. Cela peut éviter les quiproquos et les mises en danger de vous-même et vos futurs collègues.

Dans tous les cas, il faut être en accord avec soi-même !

Afin de vous aider dans votre réflexion nous vous invitons à découvrir ci-dessous le témoignage d’une salariée ayant fait le choix d’afficher sur son CV la mention de sa RQTH (témoignage posté sur le site likediversité) :