Accueil » Actu emploi-handicap » Le handicap, toujours premier facteur de discrimination en France

Le handicap, toujours premier facteur de discrimination en France

Cela devient une habitude. Dans son rapport annuel, le Défenseur des droits note que le handicap est le premier motif de saisine de ses services.

Près d’un quart, 23 % précisément. C’est la part des appels au Défenseur des droits qui émanent de personnes handicapées discriminées. Accès à l’emploi, à l’éducation et, cette année, un focus particulier a été mis sur les services publics.

Remis le 12 mars, ce rapport d’activité 2018 montre que le handicap se place loin devant l‘origine (14,7 %) ou l’état de santé (10,5 %), en matière de discrimination.

Pour consulter le rapport :