Accueil » Brèves » Télévision : une sous-représentation et des stéréotypes

Télévision : une sous-représentation et des stéréotypes

2018 n’a pas fait exception. Selon la 10e édition du baromètre de la diversité du CSA, les personnes handicapées continuent d’être très largement sous-représentées à la télévision. Et lorsqu’elles le sont, on les voit très stéréotypées.

Moins de 1 %. Précisément, 0,7 %. En infime progression, de 0,03 % par rapport à 2017. C’est la proportion de personnes handicapées représentées dans les 1450 heures d’émissions des chaînes gratuites visionnées par le CSA pour établir son baromètre de la diversité.
Pire : lorsque les personnes handicapées apparaissent, elles le font presque toujours sous les traits d’un homme blanc, âgé de 35 à 49 ans, inactif, et à qui on attribue un rôle positif.

La représentation est inégale d’un handicap à l’autre. Alors que 80 % des handicaps sont invisibles, les personnes avec un handicap moteur sont surreprésentées avec 26 % des apparitions. Puis viennent les handicaps mentaux et psychiques, les déficiences auditives et visuelles. En queue de peloton, les personnes trisomiques, avec 1 % des occurrences.

Pour consulter les résultats de la vague 2018 du baromètre de la diversité, c’est <<ici>>